CNTF et missions

La Confédération Nationale de la Triperie Française (CNTF)

 

La CNTF est une organisation professionnelle nationale qui regroupe à la fois les industriels, les grossistes et les artisans tripiers. C'est en 1292 que le métier de tripier apparait pour la première fois dans un document officiel : celui de l’impôt de la taille à Paris. Le 12 juillet 1706, une sentence réglemente l’activité des tripiers à Paris, plus précisément de ceux situés « Place aux Veaux et rues adjacentes ». Le 17 novembre 1803, une ordonnance conforte « les Tripières » dans leurs prérogatives et en 1830, les tripiers reçoivent l’autorisation de vendre les abats de veau. C’est en 1921 que la halle aux Abats est créée sur le carreau des halles de Paris. Elle prendra la forme d’une coopérative entre chevillards et bouchers en gros des abattoirs, pour la vente d’abats. Le 15 janvier 1973, une page se tourne. Les pavillons Baltard disparaissent et les Tripiers sont transférés dans un pavillon de 2 800 m² à Rungis.  La CNTF s’installe peu après dans les bureaux du pavillon de la triperie (V1T) au MIN de RUNGIS. La confédération a été créée afin de défendre les intérêts des professionnels, de promouvoir les métiers ainsi que les Produits Tripiers.

Les professionnels de la triperie aux métiers différents sont unis par une même passion : celle de perpétuer une tradition culinaire riche et unique au monde, issu d’une grande histoire d’amour avec la gastronomie.

Qu’ils soient de boeuf, de veau, d’agneau ou de porc, les produits tripiers sont inscrits dans le patrimoine français de la gastronomie. 

 

La mission principale de la CNTF est d'aider et de défendre les intérêts des professionnels qu'elle représente.Elle conseille et informe ses adhérents des évolutions réglementaires liées à la qualité et à la sécurité. Elle apporte une assistance juridique et sociale, notamment en représentant ses professionnels dans les conventions collectives et en défendant leurs intérêts économiques et sociaux.

La confédération aide la profession à s'inscrire durablement dans l'alimentation des français et dans l'économie du pays par la promotion du métier de la triperie et par sa représentation dans les médias. Les adhérents de la CNTF bénéficient des actions de communication, de kits recettes et de nombreuses PLV.

Enfin, la confédération est un organisme de formation référencé Datadock, elle propose tout au long de l'année des sessions de formations : HACCP, BPH, GBPH, Sécurité au travail,.... Elle propose également en collaboration avec l'école de la boucherie, un CQP ouvert à toute personne adulte motivée.